Pourquoi une ferme communale à Montbonnot Saint Martin ?

Après la création de parcelles de jardins communaux, d’un rucher communal et d’un verger pédagogique, la municipalité de Montbonnot-Saint-Martin a décidé d’implanter une ferme communale, le tout dans le cadre de son action en faveur du développement durable.
Deux bâtiments en ossature bois ont été construits pour abriter les chambres froides, les bureaux et le matériel agricole et deux jeunes agriculteurs prennent en charge la culture et le développement de ce projet. Depuis septembre 2014, la ferme Citrouille et Compagnie y cultive des légumes de saison, diversifiés et en Agriculture Biologique sur environ 1,5 ha et 1 920m2 de serres non chauffées.

Ce projet poursuit trois ambitions :

Le maintien et le développement du maraîchage biologique et les emplois dans le commerce local

L’accès à des produits de qualité en circuit court

Le maintien de la biodiversité et la sauvegarde d’espèces botaniques endémiques

Vente à la ferme

Vente directe à la ferme

Pause hivernale. Les ventes à la ferme reprendront au printemps.

La charette bio

Le système de distribution de produits 100 % bio et local du bassin grenoblois
www.lacharrettebio.fr

Journée portes ouvertes


Retrouvez ici quelques photos de la journée portes ouvertes de 2017.

La haie fruitière

La haie fruitière a été inaugurée mardi 1er mai 2018 en présence de Mme Agnès Rolin, conseillère municipale en charge du développement durable à la mairie de Montbonnot. Thomas Van Ganse nous a présenté ce projet, ses tenants et aboutissants et Pierre Xuereb () nous a fait profiter de ses vastes connaissances dans la conduite de vergers. Rendez-vous à l’automne pour la mise en pratique de ses recommandations (un plus grand espacement des plants avec le déplacement de certains arbres pour une meilleure association). Des volontaires ont paillé le pied des jeunes plants avec du broyat puis nous avons partagé un repas, désaltérés par la bière au miel fournie par les apiculteurs désormais hébergés par la ferme

Laissons Pierre Xuereb se présenter : "Architecte paysager installé à Corps, je m’occupe principalement de la restauration de vieux vergers, la conception et le suivi de vergers pour les particuliers et les professionnels, la conception et le suivi de plantations de jardins et de haies fruitières inspirées par les techniques de la permaculture et de l’agroforesterie. Formateur en taille de fruitiers, en greffage, en conception de jardins agroforestiers, j’anime aussi des sorties autour de la botanique. Par ailleurs je développe actuellement un projet de pépinière fruitière d'altitude."

Définition d'une haie fruitière

C’est un système comestible, durable, aggradant (reconstituant des sols - le contraire de dégradant) basé sur l’observation des écosystèmes forestiers. Pour optimiser les synergies positives entre les différentes plantes des haies fruitières on va utiliser des guildes de culture, c’est-à-dire des groupes d’espèces qui s’entraident les unes les autres de différentes façons, assurant le maximum d’autonomie et de longévité au système. Dans une guilde idéale, nous avons des plantes de différentes sortes combinant différentes fonctions :

  • Fixateur d’azote
  • Plantes reminéralisantes
  • Plantes attirants les insectes
  • Plantes mellifères
  • Plantes aromatiques
  • Plantes couvre sol

L’agroforesterie

Ce type de haie en milieu agricole participe de ce qu’on appelle agroforesterie, une pratique ancestrale, variée et présente partout dans le monde (sylvopastoralisme, prés-vergers, bocages, cultures intercalaires en vergers) et qui connait actuellement un nouvel essor.
Sur le long terme, Citrouille et Compagnie aimerait s’inscrire dans le schéma d’expérimentation et de développement de cette technique en alternant planches de légumes et haies sur son terrain.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter entre autres le site www.agroforesterie.fr

Informations pratiques

Adresse :
561 Chemin des Communaux 38330 Montbonnot-Saint-Martin
Dans la plaine de l’Isère, par l’autoroute A41, sortie Domène/Montbonnot, puis direction Domène. À 200 mètres après le rond-point de l’échangeur, une petite route de campagne sur la gauche avec un panneau «Citrouille et Cie ferme communale».

Téléphone :
06 59 74 31 90